Rêver de la mer

S’il est un symbole qui revient tout le temps dans mon travail d’onirologue, c’est bien celui-ci. Rêver de la mer est très fréquent. A chaque fois il s’agit d’un rêve fort. Parfois dur, toujours beau.

La mer : paradis ou enfer ?

La vie est apparue dans la mer avant de monter parcourir le monde terrestre. La mer fait partie du paysage dans un pays maritime comme la France. Depuis le XXe siècle et la démocratisation des vacances, elle est une destination privilégié. Et à ce titre présente de manière naturelle dans notre imaginaire collectif.

Mais la mer était pendant des siècles le lieu des tempêtes et des naufrages. Des monstres géants et des cités englouties. Le bain était proscrit. On craignait que l’eau n’apporte des maladies en entrant par les pores de la peau. Et puis, pendant longtemps, pêcheurs et marins ne savaient pas nager…

Pour toutes ces raisons rêver de la mer ne saurait être rattaché à une signification standardisée. Tout dépend de ce que raconte le rêve dans lequel elle apparaît.

Prenons les extraits de trois rêves dans lesquels la mer agit de manière bien différente.

Cet article fait partie de la rubrique intitulée « Le faux dictionnaire des rêves ». Parce que je ne valide pas le principe des significations standardisées et généralisables. J’explique pourquoi dans un article que vous trouverez en cliquant ici.

rêver de la mer
La mer : la frontière

La mer frontière entre les mondes dans le rêve de Fanny

Dans ce rêve, Fanny retrouve son mari décédé sur la plage. Ils ont une discussion intense en marchant au bord de l’eau.

Le rêve est long et riche. Ce moment du rêve au bord de la mer permet à Fanny de poursuivre le dialogue avec son mari. Dialogue devenu impossible depuis son décès.

Ils se disent des choses importantes, des choses qu’on n’oublie pas. Le rêve compense la disparition de l’être aimé et permet de rester en contact avec cette partie de lui en elle. « Nos rencontres s’inscrivent en nous », ainsi que le dit elle-même Fanny. Très complices, le dialogue avec ce mari qui l’élevait intellectuellement, elle doit le retrouver en elle, et ce n’est pas toujours simple. Ce rêve lui donne le sentiment de n’être pas seule, le va-et-vient des vagues murmure la sagesse des cycles.

La mer ici, c’est l’au-delà. « Eau-de-là ». C’est l’âme renvoyée dans le mystère premier. L’être s’en va mais ce n’est pas une fin. C’est comme un retour à un nouveau cycle de vie. Pour lui, puisque la première forme de vie sur terre est apparue dans la mer. Pour elle, parce que sa mort à lui l’a fait entrer dans une autre étape de sa vie, synonyme de maturité et de connaissance.

Dans le rêve de Fanny, la mer est donc la frontière entre deux états (terrestre – aquatique / incarné – parti). Depuis, elle discute souvent avec son mari en rêve. Elle ne cherche pas à comprendre comment cela se fait. Elle sait qu’il est une partie d’elle et elle est toujours ravie de l’écouter parler 🙂

Voici maintenant deux autres exemples dans lesquels rêver de la mer revêt des significations bien différentes.

La mer en tant que bain amniotique dans le rêve de Sarah

Sarah est sur la plage dans ce rêve, avec sa mère. Tous les éléments du rêve plantent le décors et renforcent cette situation initiale. Rêver de la mer sert ici à cibler la relation compliquée à sa propre mère.

Elle voudrait rejoindre des surfeurs, mais non elle reste sur la plage, assise avec sa mère. Puis elle se voit propulsée en hauteur, au dessus de la mer. Elle va vite mais elle est très paniquée car elle ne vole pas à proprement parler. Elle est projetée par une force invisible.

L’analyse minutieuse de son rêve* met à jour la nécessité d’un travail sur soi, d’une analyse en profondeur.

*Je ne peux pas retranscrire ici toutes les subtilités et les détails des rêves que je prends pour exemple. Si je le faisais pour chacun des rêves évoqués, cet article serait beaucoup trop long.

La mer dans ce rêve est à la fois le rapport à son enfance, à son lien affectif le plus essentiel qui est le lien à la mère. Mais aussi son propre rapport à son inconscient, négligé. En effet, en se retenant d’aller surfer à son tour, Sarah coupe le lien avec son inconscient. Elle se voit donc propulsée au dessus de la mer qui devient tout à coup un lieu dangereux. Synonyme de profondeur et de dangers par les bêtes aquatiques qu’elle y observe vue d’en haut.

L’interprétation permet de découvrir une mise en garde

L’analyse de son rêve lui permet de prendre conscience du danger qu’elle encourt à se couper ainsi de son inconscient. Si elle ne le fait pas par elle-même, dans un travail analytique dont elle serait à l’initiative, la vie la forcera à le faire. Quitte à lui faire perdre le contrôle assez violemment pour forcer le changement.

Nous voyons qu’ici rêver de la mer n’a pas la connotation accueillante et sage qu’elle avait dans le rêve de Fanny. La mer dans le rêve de Sarah est ambivalente et ses significations plurielles. C’est souvent le cas. Un symbole est rarement le signifiant d’un seul signifié. C’est ce qui fait la richesse des rêves, leur polysémie.

Seule une analyse soignée et consciencieuse avec un tiers expérimenté peut permettre de dégager tout le potentiel d’un symbole apparu en rêve. En tenant compte de son rôle dans le scenario du rêve, de son action sur les autres éléments, et de la singularité du rêveur.

rêver de la mer
L’eau salée des larmes

Un mer de larmes dans le rêve de Laura

Dans ce rêve Laura se voit sur une plage à la Réunion, avec ses cousines et sa tante. Elle et ses cousines sont dans l’eau. Sa tante sur la plage est en train de craquer. Gros sanglots, et logorrhée, elle est inconsolable et flippante. La mer dans ce rêve est dynamique. La marée monte rapidement, comme si le cycle des marées était raccourci de quelques minutes seulement. A un moment donné la mer emporte les affaires de Laura qui n’a pas pris soin de les poser sur le remblai. Heureusement elle retrouve ses clés en creusant dans le sable, enfoncées comme des palourdes.

Ici tout tourne autour des questions de l’expression des émotions. Du rapport à la féminité, à la maternité, à la solitude. Laura a du mal à assumer sa manière d’être mère. A accepter les émotions que sa maternité provoque en elle et qui ne sont pas toujours positives. Il est question du regard des autres, du regard de son propre Surmoi avant tout. Du constat que sa propre éducation ne lui est pas d’un grand secours face à ce petit étranger qui est son enfant à elle.

La mer dans ce rêve n’est donc associée à rien de particulier. Elle est larmes, larmes intarissables qui deviennent océan. Elle est émotions, dont l’enchaînement rapide fragilise Laura. Elle est inconnu, questions sans réponses, univers (la mer encercle l’île comme le ciel entoure la planète) silencieux et effrayant.

Nous voyons que cet extrait du rêve de Laura croise beaucoup de significations. On y trouve en puissance celles qui dominent le rêve de Fanny. La mer en tant que frontière mais ici plutôt obstacle. On y retrouve le négatif du rêve de Sarah. Le thème du lien à la mer mais qui est ici inversé puisque c’est Laura la mère.

La mer dans le cinéma

Le cinéma a bien compris la richesse symbolique de la mer et son ambivalence.

Dans le film Inception, le rêve de mer est sombre. Elle est le décors des « limbes ». Il renvoie à la zone de l’inconscient primordiale, nue, où on peut rester bloqué. Elle est le lieu originel, le psychisme dénué d’expériences de vie, donc aussi l’annulation des choses acquises. L’Ombre dans sa version la plus basique et instinctuelle. Elle est oubli et elle est régression à un état antérieur où l’individu n’existe pas encore ou n’existe plus.

Dans la saison trois de la série Stranger Things, le rêve de Billy met en scène un souvenir d’enfance : sa maman sur la plage. Ce rêve est la fin du bonheur, la sortie de l’état de grâce déjà contenu dans les éléments du rêve où des discordances l’assombrissent. Elle est dans le décors du paradis de l’enfance. Équilibre fragile, prêt à engloutir la mère, l’amour, et à déclencher le vent marin et la tempête intérieur qui ne trouvera pour Billy, aucun salut.

Et vous? Vous est-il déjà arrivé de rêver de la mer?

N’hésitez pas à partager vos témoignages et à me poser vos questions en commentaire 🙂

Faites de beaux rêves et notez-les !

Léa Le Gall


Publié le
Catégorie(s) : Le faux dictionnaire des rêves

Laisser un commentaire :

Vous aimerez aussi :


Interprétation des rêves à la loupe

L’interprétation des rêves à la loupe

Une interprétation des rêves, ça m’intéresse. Mais un rêve, c’est quoi au juste ? Tour d’horizon du rêve et de ses différentes fonctions.

Philémon : l’ami stylé de Jung

Philémon apparaît d’abord en rêve à Jung. Dans le détachement de l’imagination active, il l’écoute et découvre en lui une sagesse inconnue.

Rêver de baleine

Rêver d’une baleine est assez courant et très intéressant. Voici deux rêves de la même patiente où ce symbole n’a pas la même signification.