Pourquoi se souvient-on surtout des rêves bizarres ?

Pourquoi ai-je des rêves bizarres ? Pourquoi se souvient-on surtout des rêves bizarres ? Dans cet article, je vous propose des explications à la bizarrerie du rêve. Car le sentiment d’étrangeté est surtout question de point de vue. Lorsqu’on ne comprend pas quelque chose, on le trouve bizarre. Puis je vous expliquerai pourquoi, effectivement, les rêves dont on se souvient le mieux sont en général les plus étranges.

rêves bizarres

Ces rêves bizarres – bizarres

Rêves étranges, certes, mais d’après quels critères ?

Est étrange ce qui est éloigné de mon mode de fonctionnement. Plus la connaissance d’un sujet m’échappe, plus je trouverai ce sujet bizarre, inaccessible à mon entendement. Il suffit d’écouter des joueurs de jeux vidéos ou des experts du codage quant on ne pige rien à l’informatique : c’est drôle, on dirait qu’ils parlent d’un monde inconnu ! Ou les sportifs, adeptes des appareils de muscu, quant on n’y va pas : quand ils parlent du corps, on dirait qu’ils ne parlent pas du même corps que le nôtre. Ou encore des physiciens quand on lâché la physique en seconde, ou des plombiers quand on ne sait pas changer un robinet. Des mécaniciens, quand on ne sait pas où se trouve le liquide de refroidissement… Ou des agrégés de littérature, quand on n’aime pas lire des livres. Ils semblent parler de leur domaine de compétence comme on parle une langue étrangère.

C’est pareil pour le rêve. Entre spécialistes de l’onirologie, on se comprend. Avec mes clients réguliers, initié à la psychologie analytique et aux rêves, on rit souvent en se disant : si quelqu’un nous surprenaient en séance, il se dirait qu’on parle de la 4ème dimension ! Alors que pas du tout, en fait c’est très concret le rêve !

Par exemple moi je ne comprends rien à l’astronomie, je trouve l’agencement des étoiles dans le ciel bizarre. Je ne comprends rien aux maths avec des lettres, c’est « du chinois ». Je ne parle pas chinois et les sigles de cette langue me paraissent franchement bizarres. De même je n’aime pas la foule et je trouve les gens qui vont faire les soldes un samedi juste trop bizarres…

Alors concernant le rêve : eh bien c’est pareil ! Le rêve est un langage inconnu du non-initié, avec ses propres manières d’expression, sa propre grammaire dirons nous. Si on quelqu’un le juge « incompréhensible », c’est simplement parce qu’il est incompréhensible pour lui. Mais pas pour un interprète ! Ce serait comme dire d’une langue inconnue : c’est incompréhensible, ça ne veut rien dire, alors qu’un pays entier s’exprime dans cette langue !

S’inspirer de Montesquieu pour approcher le fonctionnement du rêve

Commencez dans un premier temps par reconnaître que l’étrangeté n’émane pas de l’objet mais de notre ignorance à son sujet. La qualification d’étrangeté est un jugement subjectif projeté sur un objet méconnu et dont on n’a pas pris le temps de comprendre le fonctionnement.

Pensez aux Lettres Persanes de Montesquieu, qui dans son livre se mettait dans la peau de perses qui découvraient avec perplexité le mode de vie à la française. Un rêve c’est pareil : pour le comprendre et cesser de le juger d’après les critères restreints de nos propres connaissances, il faut sortir de notre angle de vue étroit et partial. Il faut admettre qu’on n’a pas la science infuse et que tout s’apprend. Il faut essayer d’adopter son point de vue, autrement dit s’habituer à adopter le point de vue du rêve. Comprendre c’est d’abord accepter la différence, être en mesure de troquer sa conception du monde contre une autre. On en ressort enrichi.

Pourquoi les rêves sont bizarres ? Explications

Un rêve est un type de discours particulier

C’est une idée soutenue par le sociologue Bernard Lahire et que je valide complètement. Le rêve est un type de discours qui survient dans un contexte particulier : pendant le sommeil. Le rêve est donc une expression de la pensée dans un état de conscience modifié par le sommeil. C’est important parce que le rêve n’est pas une pensée désordonnée et hallucinée : c’est un processus normal de la pensée. Mais qui a l’air bizarre parce qu’on n’a pas la même conscience de ce qui se passe en nous que lorsque l’on est réveillé.

C’est leur contexte de production qui rend les rêves bizarres

En quoi le contexte de la survenue du rêve est particulier et explique son étrangeté :

  • On est endormi. Autrement dit il y a une absence de vigilance, de conscience du Moi. Et l’activité cérébrale n’est pas la même que pendant le journée. D’autres zones du cerveau s’activent pendant le rêve, ce qu’on peut observé par imagerie cérébrale et électroencéphalogramme.

  • La pensée pendant la nuit n’a pas accès à la réflexion. Le fait de réfléchir c’est à dire de faire un retour sur une pensée afin de la rendre constructive et organisée est le propre du lobe frontal. Cette zone est inactive pendant le sommeil. Résultat : on a une pensée qui n’est pas encore intellectualisée, mentalisée, organisée en mots, apte à être verbalisée. On est donc sur une pensée à l’état brut : essentiellement visuelle, émotionnelle, faite de sensations, de mots, d’images, et de petits contes plus ou moins allégoriques.

  • L’avantage à cette absence de réflexion, c’est que que dans le rêve, l’inconscient a tout le loisir de s’exprimer. L’inconscient c’est toutes les pensées dont on n’a pas conscience et qui nous influencent malgré nous. L’inconscient est antérieur à la conscience, il la précède. Il ne peut pas accéder à la réflexion, être mentalisé. Donc pour cela les rêves bizarres sont de merveilleux pigeons voyageurs à accueillir : ils nous apportent des infos venues de loin, d’un endroit reculé de notre psychisme, notre inconscient, et qui peuvent contenir des informations sur Soi qu’on ignorait.
rêves bizarres

Le degré de bizarrerie d’un rêve dépend de son moment d’apparition durant le sommeil:

  • Les rêves bizarres dont on se souvient sont en général ceux qu’on appelle les « rêves oniriques ». Ils surgissent pendant les phases de sommeil paradoxal. Pendant ces phases d’activité cérébrale intense, les rêves sont très symboliques, proches de la littérature fantastique et des films de science fiction. C’est la raison pour laquelle beaucoup de gens me disent : j’aurais dû être scénariste de cinéma, vu les rêves que je fais !
  • Les rêves du sommeil profond sont plus réalistes et plus faciles à rattacher aux événements de notre vie.

-> si vous souhaitez en savoir plus concernant les différents types de rêves selon les moments du sommeil, je vous invite à lire cet article.

Pourquoi on se souvient plus des rêves bizarres?

  • Le rêve est un processus naturel qui a lieu une grande partie de la nuit. On ne se souvient pas de tous nos rêves, car on rêve tout le temps : il faut se reposer aussi ! Rêver est un processus naturel qui n’est pas voué à parvenir à la conscience. Pendant le rêve, on va s’entraîner pour affronter ce qui nous attend dans notre vie. Et la plupart du temps, le processus se fait tout seul, et le lendemain on aura plus d’énergie, et une vision plus claire des actions à accomplir.

  • Donc quand on s’en souvient d’un rêve finalement, c’est plutôt rare, proportionnellement à toutes les pensées qui nous travaillent la nuit, sans qu’on s’en rende compte. Ainsi, si on s’en souvient, et si le rêve est clair, et riche d’une émotion, de mots, de phrases, de sensations… Ca vaut le coup de s’y pencher. Quand on se souvient d’un rêve, ce n’est pas pour rien.

  • Pour qu’on se souviennent d’un rêve à notre réveil, il faut que le rêve contienne une charge inconsciente forte. Comme il s’agit d’une charge inconsciente, on peut avoir du mal à voir où il veut en venir…. C’est normal. Il semblerait que l’inconscient sait lorsqu’il y a une problématique que l’on doit prendre le temps de démêler pour avancer dans notre épanouissement personnel. Ainsi les rêves bizarres sont des tentatives de l’inconscient de nous faire prendre conscience de certaines choses, le but étant, comme tout processus naturel, l’homéostasie du sujet.

  • Donc on se souvient des rêves bizarres parce qu’il y a un truc qui nous choque un peu ! On se réveille parfois en sursaut suite à un rêve. Pourquoi ? C’est là que l’interprétation est intéressante : quel est ce message qui a du mal à passer ? Pourquoi ? Et si on essayait de comprendre ce dont il s’agit ?

  • On se souvient des rêves étranges parce qu’ils racontent quelque chose qu’on n’assimile pas de manière naturelle, dans le travail du sommeil. En gros, il y a un message de l’inconscient qui ne passe pas. Cela peut être dû à des résistances. Ces résistances nous empêchent de réaliser le message du rêve par nous-même, à faire des liens. Et ce sont ces mêmes résistances nous poussent à nous dire : je ne comprends pas, donc ça ne veut rien dire !

  • C’est ce qui explique la thèse répandue depuis le XIXème siècle mais aujourd’hui infirmée comme quoi le rêve serait un “bug” dans le processus d’assimilation des émotions, des souvenirs… etc. En fait, c’est le contraire. Les rêves bizarres dont on se souvient ne sont pas des « bugs » : ils sont des signaux à décoder pour accueillir le point de vue de l’inconscient.

Alors qu’est-ce qu’on en fait de ces rêves bizarres dont on se souvient?

  1. On les note ! (mes conseils pour les noter en cliquant ici )
  2. On cherche à les comprendre. Et on évite d’ouvrir un dictionnaire des rêves ! (pourquoi ? Lisez cet article)
  3. On les donne à interpréter à un thérapeute compétent.
  4. Et si on se souvient souvent de ses rêves, on se forme à l’onirologie afin de faire de son carnet de rêves son meilleur allié !
rêves bizarres

 » L’interprétation va m’apporter quoi ? « 

Grâce à l’interprétation, vous allez enfin tirer au clair ces rêves bizarres, c’est à dire :

  1. Recevoir les messages qui ne passent pas. Autrement dit réaliser enfin des choses importantes.
  2. Comprendre ce qui bloque dans votre Moi (conception des choses limitante, croyances à revoir, attitude, blocages divers…)
  3. Mettre le doigt sur des conflits intérieurs et pouvoir enfin les identifier pour travailler dessus.
  4. Vous offrir un moment pour accorder de l’importance à ce que vous ressentez, à ce qu’on vivez en ce moment, et commencez à démêler les noeuds.

 » Donc le rêve parle du présent ? « 

Oui toujours! Le rêve est semblable à une photographie du psychisme. Même dans les rêves post-traumatiques qui témoignent que le trauma est toujours actualisé, donc présent. Même dans les rêves d’anticipation dans la mesure où le futur est déjà là en puissance dans le présent.

 » Pourquoi plus le rêve est bizarre, moins je vois de quoi il parle, alors que ça parle de ma vie ? « 

Plus l’objet du rêve, la problématique qu’il cible est sensible, plus elle contient de dimension inconsciente. L’interprète va donc aider à mettre à jour les aspects inconscients de ce que vous vivez, de la manière dont vous le vivez surtout, car encore une fois c’est souvent notre point de vue sur les choses qui est inadapté. L’interprétation va débloquer la compréhension et vous ouvrir à une conscience des choses plus large. Vous verrez de quoi ça parle, une fois que vous aurez réussi à traduire le langage du rêve.

 » Ouais mais y a des rêves trop bizarres que j’assume pas… « 

C’est vrai que l’inconscient n’est pas sympa, il est même carrément gênant parfois. La diplomatie, c’est un truc de civilisé. Or l’inconscient est assez direct.

Ensuite, il faut bien avoir à l’esprit qu’on rêve nécessite une interprétation, autrement dit une opération de décryptage. Un rêve n’est pas à prendre au pied de la lettre, c’est comme un code à craquer.

Et puis justement si vous êtes gêné(e) , c’est bien la preuve qu’il y a un truc qui bloque la transmission du message de l’inconscient au conscient et on peut en parler. C’est pourquoi l’émotion ressentie en rêve et lorsqu’on y repense également est vraiment très importante.

 » L’interprétation du rêve suffit-elle pour résoudre le conflit intérieur ? « 

Non, la compréhension nécessite un changement d’attitude, d’abandonner une croyance, et parfois une action à mettre en place . Un rêve est une invitation à réagir – ré-agir – c’est à dire à agir de la bonne manière. Si on interprète un rêve mais qu’on change rien, rien ne changera.

 » Comment je sais si mon rêve a été correctement interprété ? « 

Si l’action a été posée dans la vie, il va y avoir rapidement un mieux être, un soulagement de la tension intérieure (anxiété, stress, hésitation, erreur). Et les autres rêves le diront. Si la problématique ressurgit dans des rêves postérieurs, c’est qu’il faudra aborder d’autres aspects de celle ci pour à terme en avoir fait le tour. Plus une problématique est existentielle, plus elle va entrer en résonnance avec plusieurs domaines de la vie.

Donc plusieurs rêves peuvent parler de la même problématique ?

Oui, tout à fait, d’où l’intérêt de travailler sur des séries de rêves. Comme le dit Tobie Nathan “ le rêve est une réponse à une question que l’on ignore”. Et plus la problématique est complexe, sensible, délicate, ou juste existentielles, plus elle revêt d’aspects qu’on rencontrera dans les rêves suivants.

Les rêves c’est un peu une série netflix ?

C’est ça ! Mais en mieux ! Et comme dans une série, quand on est imprégné de son univers, on ne trouve plus les rêves bizarres, on les voit comme de nouveau épisodes riches en rebondissements, imaginés par un scénariste doué. Découvrez le scénariste onirique qui est en vous, formez vous à l’interprétation des rêves 😉

Merci de m’avoir lue 🙂

N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire.

Faites de beaux rêves et notez-les !

Léa Le Gall


Si cet article vous a plu, je vous invite à regarder mes vidéos sur Youtube à propos du rêve et de la psychologie analytique de Carl Gustav Jung

Voir la chaîne YT de Léa Le Gall


Publié le

Catégorie(s) : Interprétation des rêves


Laisser un commentaire :

Vous aimerez aussi :


interpréter ses rêves

Interpréter Ses Rêves : pour quoi faire ?

Interpréter ses rêves, comprendre leurs signification pour entendre les messages de l’inconscient et être aligné. Le rêve, un allié précieux.

rêves prémonitoires

Rêves Prémonitoires : Mythe ou Réalité ?

Les rêves prémonitoires intriguaient les anciens. Mais est-ce rationnel de croire qu’ils existent ? Lisez cet article et voyez pas vous-même.