Rêver d’un Défunt

Rêver d’un défunt. Quel sens donner à cette expérience? L’interprétation des rêves aide à comprendre l’apparition d’un défunt et son message.

Cet article fait partie de la rubrique intitulée « Le faux dictionnaire des rêves ». Parce que je ne valide pas le principe des significations standardisées et généralisables. J’explique pourquoi dans un article que vous trouverez en cliquant ici. Si vous avez tapé  » rêver d’un défunt  » et que vous lisez cet article, c’est probablement parce que vous n’avez pas trouvé satisfaction dans un dictionnaire des rêves.

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vais vous apporter des réponses à une requête qui revient souvent : rêver d’un mort, rêver d’un défunt… Qu’est-ce que ça signifie ?

Rêver d’un défunt : se faire aider par un interprète

Je vais commencer par me présenter. Je suis Léa Le Gall, je suis onirologue c’est à dire interprète des rêves. Formée à la psychothérapie jungienne, mon accompagnement s’inscrit dans la lignée du travail du psychiatre suisse Carl Gustav Jung. Je suis également formatrice. Dans ma formation en ligne, je forme les psy, les thérapeutes, les coachs, mais aussi les artistes et les particuliers à l’interprétation des rêves. Tous ceux qui veulent devenir autonome dans la compréhension de leurs propres rêves et les professionnels qui veulent pouvoir comprendre les rêves de leurs patients.

Apparition d’un défunt en rêve

Aujourd’hui je vais aborder un sujet sensible : l’apparition d’un défunt en rêve.

Pour commencer je vais proposer de vous poser quelques questions, pour faire le tour des circonstances qui vous amènent à lire cet article. Vous pouvez me laisser votre témoignage en commentaire, avec grand plaisir ! Vous pouvez aussi me téléphoner pour me poser vos questions et voir si je peux vous aider à trouver l’apaisement, à bien recevoir cette expérience que la vie vous donne à vivre.

Rêver d’un défunt : de lui ou d’un signe de lui

_ Est-ce que vous avez eu un rêve dans lequel apparaissait un proche décédé ?

_ Avez-vous reçu une phrase de ce défunt, des paroles ?

_ S’il n’y avait pas de paroles, qu’est-ce qui vous a donné le sentiment que ce défunt cherchait à vous soutenir, vous guider ?

_ Enfin est-ce que vous avez entendu l’un de leurs proches raconter cette expérience et vous vous interrogez ?

Rêver d’un défunt : une expérience marquante

Rêver d’un défunt est une expérience marquante. Ce genre de rêve, on s’en rappelle toute notre vie. Ça nous suit pendant plusieurs jours, et en réalité ça nous suit toute la vie.

Ça fait partie des motifs principaux de consultation d’interprétation des rêves, avec les rêves récurrents, les rêves perturbants (ceux qui contiennent une certaine violence et des émotions compliquées), les rêves d’enfance, et les rêves spirituels.

La question que vous vous posez pourrait être formulée ainsi : quel sens donner à cette expérience ?

Aujourd’hui nous allons donc faire le focus sur les différentes formes d’apparition d’un défunt en rêve. Nous allons réfléchir à la manière d’accueillir le message que le rêve nous envoie. Puis je vous proposerai de méditer sur cette expérience lorsqu’elle vous arrive, comme une occasion d’ouvrir votre regard. Sur la vie, sur la mort, sur l’amour, sur les liens… Sur notre âme qui fait le lien entre l’intérieur et l’extérieur, entre le monde sensible et l’invisible.

rêver d'un défunt

La réalité du rêve

Rêver d’un défunt : impossible !

Pour commencer, écartons d’ores et déjà le scepticisme qui plane sur les témoignages de ceux qui ont rencontré un défunt en rêve. Certains seront tentés de penser et de vous dire : « c’est impossible. »

Cette objection n’est pas recevable pour celui qui se réveille avec un tel rêve. Il ne ment pas : il a rêvé d’un défunt, et il a rencontré quelqu’un en rêve.

Comment pourrait on nier la réalité du rêve ? Qui aurait l’audace de dire que les rêves n’ont pas de réalité ? Que les rêveurs mentent ? Nier la réalité du rêve, c’est nier tout ce qui n’est pas matériel. C’est donc nier aussi la réalité psychologie, émotionnelle et sentimentale de l’être.

Ce qui se passe lorsqu’on rêve

On rêve à peu près 90 minutes par nuit. Certes nous ne savons pas où l’on va lorsqu’on rêve, quel est cet endroit où nous amène notre niveau de conscience. Mais dire que ce qu’on voit en rêve n’existe pas, c’est aussi ignorer la réalité physiologique du rêve.

Les neurosciences ont prouvé que lorsqu’on rêve, l’activité du cerveau est encore plus intense que lorsqu’on est éveillé. Des zones du cerveau différentes s’activent. Le rythme cardiaque varie selon l’intensité des émotions ressenties en rêve. Les émotions ressenties en rêve sont les mêmes et répondent aux mêmes expressions physiologiques que les émotions ressenties dans la journée. Qu’est-ce que l’émotion ? L’émotion est ce qui nous relie à la réalité. C’est ce qui nous indique comment on vit les choses.

Ainsi l’activité cérébrale et l’émotion indiquent que quelque chose se passe lorsque l’on rêve, quelque chose se passe dans le monde intérieur qui a autant de réalité que ce qui se passe dans le monde extérieur, qui déclenche des affects.

Dire à quelqu’un : « c’est impossible, tu crois avoir vu ce défunt en rêve, mais ce n’est pas vrai. Ce n’était pas vraiment lui » est tout aussi absurde. Si on n’a aucun moyen scientifique d’être sûr de ce qu’est l’existence après la mort, attention ! On n’a aucune preuve scientifique non plus qu’il n’y a rien après la mort. Au contraire, on aurait plus de preuves qu’il y a quelque chose, et il semblerait que même dans le monde scientifique, on avance dans ce sens là…

D’où vient ce scepticisme qui fait dire aux gens « tu n’as pas pu rêver d’un défunt » ?

Alors d’où vient cette négation de l’expérience ? De la peur, comme toujours. Pour certains, admettre qu’il est possible de rencontrer quelqu’un qui est mort en rêve, c’est accepter de regarder la mort en face. C’est s’attaquer à la question existentielle fondamentale. Or, certaines personnes retardent toujours le moment de regarder la question de la mort. Tout ce qui se rapporte à la mort de près ou de loin les angoisse…

Attention donc à qui vous confiez ce genre de rêve. Rêver d’un défunt est une expérience qui vous appartient. Si vous choisissez mal la personne à qui vous allez confier ce rêve, vous pouvez recevoir ses projections, ses peurs, ses angoisses. La personne sceptique va chercher inconsciemment à vous plonger dans l’état d’angoisse face à la mort qui est le sien.

Je vous demanderai donc, dans un premier temps, d’accepter la réalité du rêve. Lorsque vous avez un rêve, vous ne l’avez pas choisi, vous ne l’avez pas inventé. Vous l’avez reçu, vous n’y pouvez rien. Le monde intérieur, la psyché, l’inconscient, l’âme, l’au-delà, peu importe comment vous l’appelez, a ses lois, et la sagesse consiste à les accueillir comme on accueille cette réalité du jour à laquelle pourtant on ne comprend pas grand-chose. « Pourquoi je vis, pourquoi je meurs ? », chantait Daniel Balavoine…

rêver d'un défunt

Les différentes formes d’apparition d’un défunt en rêve

Rêver d’un défunt peut signifier plusieurs choses. Un défunt peut nous envoyer un message de différentes façons.

1) La première c’est en apparaissant lui-même. Il est là, vous le voyez.

_ Il ne parle pas, vous le voyez agir, faire des choses.

_ Pas d’action particulière, il est juste là, face à vous ou à côté de vous.

_ Parfois il n’y a pas grand-chose d’autre dans ce rêve : vous le voyez lui et vous voyez ses émotions sur son visage, sans qu’il ne dise un mot. Puis le rêve s’arrête.

_ Parfois, il est là, juste lui, et il vous parle. Et à l’instant où il vous parle, vous savez que ses mots vous accompagneront toute votre vie.

_ Ou encore il est présent dans un rêve long, plein de péripéties et des détails.

_ Vous pouvez le rencontrer dans plusieurs rêves. C’est dans ce cas ce qu’on appelle « une série de rêves » et personnellement dans ce cas j’aime bien travailler sur plusieurs rêves en même temps.

2) Ensuite un défunt peut ne pas apparaître directement mais être présent sous forme de signes.

_ Rêver d’un défunt, ça peut être rêver d’un objet qui lui appartient.

_ Ça peut être un élément du rêve qui vous évoque cette personne.

_ Ça peut être un lieu, un endroit où vous vous retrouvez en rêve et que vous associez à lui.

Dans tous les cas, l’interprétation du rêve va nous permettre de comprendre le message reçu en rêve, pour bénéficier des conseil qu’il vous donne.

Fréquence d’apparition des défunts en rêve après leur décès

Maintenant, j’observe une certaine régularité dans les apparitions des défunts en rêve. Je vais vous donner quelques exemples concrets.

3 ) Rêver d’un défunt quelques mois après son décès.

Un défunt apparaît souvent quelques mois après son décès. Plus rarement quelques semaines après. Rêver d’un défunt quelques jours seulement après son décès est plus rare.

Dire au revoir

_ Il y a cette cliente qui a vu en rêve son beau-père décédé un mois plus tôt. Elle le voit monter sur sa moto et s’en aller. En se réveillant elle sent que ça y est, il est réellement parti. Elle prend son apparition comme un au revoir. Il part en moto, il ne disparaît pas. Il part tout seul sur sa moto, mais donc puisqu’il part en moto, il part sur une route, donc il y a un endroit, une destination vers laquelle il se dirige. Cette personne est croyante et n’a pas de problème avec l’idée de la vie après la mort. Ce rêve l’a apaisée cependant : s’il part en moto, alors un jour, elle pourra le retrouver.

Identifier des non-dits

_ Ensuite je pense à deux clientes qui ont chacune vue plusieurs fois en rêve leur père décédé. Pour les deux, le père est mort prématurément, d’une maladie fulgurante. Ce qui est intéressant c’est déjà qu’ils sont tous deux morts d’un cancer rapide, que pour les deux la question de la mort les « gonflait ». Ils éludaient la question de leur vivant, et ensuite ils sont apparus en rêve comme encombrés par leur culpabilité.

Mon travail ici consiste à aller chercher à comprendre, dans l’interprétation des rêves, dans les indices que l’âme nous envoie en rêve, mais aussi dans l’échange avec le rêveur, quelle est cette culpabilité du défunt, quelles sont les choses qui n’ont pas été dites, quelle est cette angoisse… On va chercher à réparer le lien, à apaiser le rêveur et son mort, à entendre le message, la demande, l’inquiétude de l’un comme de l’autre. A permettre aux deux de continuer leur chemin.

Faire appel à une interprète expérimenté

→ Dans mon travail, seule compte l’expérience. Les connaissances théoriques, scientifiques etc sont importantes bien sûr, mais l’expérience est en définitif la seule chose réelle. Dans le domaine de l’âme, dans le domaine du rêve, on n’aura jamais réponse à tout et c’est merveilleux. Rêver d’un défunt : il faut accepter de ne pas être en mesure d’expliquer pourquoi survient un tel phénomène. Il n’y a que comme ça qu’on peut faire correctement son travail d’interprète : entendre le message d’un rêve, traduire le langage symbolique du rêve. Faire passer des connaissances de l’inconscient à la conscience.

Mon expérience m’a appris que l’état du mort lorsqu’il apparaît nous informe de ce qu’il a laissé en suspend en s’en allant. L’interprétation des rêves nous enseigne que les morts ont besoin de dire ce qu’ils n’ont pas dit. De se libérer de certaines choses, d’exprimer ce qu’ils n’ont pas réussi à exprimer. Ainsi la culpabilité revient souvent, mais aussi le soutien ! Un défunt a besoin d’être apaisé mais aussi il a besoin d’exprimer son soutien. Et ça c’est trop beau !

3 ) Rêver d’un défunt plusieurs années après son décès

Ainsi on a donc ces apparitions de défunts qui surviennent plusieurs années après leur décès.

Transmission d’énergie

Souvent il s’agit d’un amour, mari défunt, amoureux, amoureuse défunte… Amour récent on ancien. Ou d’un ami ! Un défunt rempli d’amour apparaît dans un rêve. A ce moment-là, il vient soutenir le rêveur, le rappeler à ce qu’il est, lui apporter de l’énergie.

Fascinant de découvrir, grâce à mon travail, à quel point les défunts peuvent transmettre de l’énergie aux vivants, par le rêve. Souvent, quelques années plus tard, ils viennent transmettre une énergie de vie, une énergie créatrice, un véritable élan à ce rêveur qu’ils ont aimé. Ils ravivent l’amour en lui, comme s’il maintenaient ou cherchaient à réparer la connexion à la source d’amour en soi.

Sentir son soutien

Ces rêves peuvent donc survenir à une période où on a besoin de soutien, où on a du mal à se repérer dans la vie et à se souvenir de pourquoi on marche, pourquoi on tient debout. Quand la vie est lourde à porter, quand on ne sait plus très bien pourquoi on avance et vers où on va…

Ces rêves peuvent apparaître aussi lorsqu’on doute de soi et de la direction qu’on a choisie. Le défunt est là pour encourager à poursuivre. Son regard aide le rêveur à se sentir valable, fort, vivant.

Garder la foi

Enfin rêver d’un défunt peut intervenir lorsque le découragement pointe. Lorsqu’on a l’impression de se démener, de galérer complètement. Lorsque la vie est une lutte et qu’on n’a pas d’autre choix que de continuer.

J’ai envie de vous parler du rêve de ma tante. Le contexte était le suivant : une trahison, une séparation, la perte de sa maison, de tout ce qu’elle avait construit en couple… A ce moment-là elle doit absolument trouver un travail et un appartement pour avoir la garde de ses enfants. Elle est amaigrie, fatiguée, elle ne s’est toujours pas remise de l’abandon de son mari. Voilà qu’en rêve apparaît son père, mon grand-père et il lui dit : « Tout va bien se passer, tout va aller bien, ça va aller, ça va aller. »

Elle raconte souvent ce rêve. Peut-être que s’il n’était pas apparu à ce moment-là, elle aurait cédé au découragement. L’apparition de son père en rêve lui a donné la conviction qu’il avait raison : tout va bien se passer, ça va aller. Elle a trouvé un travail, un appartement avec des chambres pour ses enfants. Il avait raison son père, mon grand-père, elle lui a donné raison de l’encourager : tout s’est bien passé. Elle a réussi.

→ Le soutien d’un défunt n’est pas qu’un espèce de coaching. Plus qu’un soutien, plus que des encouragements, il semblerait que lorsque le défunt s’engage auprès d’un rêveur, ce qu’il lui apporte c’est sa protection.

rêver d'un défunt

Interpréter un rêve d’un défunt = la beauté du lien

L’exemple du rêve de ma tante se passe d’interprétation. En effet, le message est le seul élément du rêve, c’est une voix entendue, un message reçu. Et le message est simple, clair, il n’y a rien de crypter. Probablement car le seul enjeux ici c’était de remettre ma tante dans l’énergie de la revanche et l’inviter à poursuivre. Ce n’était pas le moment de tomber, pas si près du but.

Rêve complexe

Mais la plupart du temps un défunt apparaît dans un rêve plus long, compliqué, avec plusieurs éléments, plusieurs scènes, des péripéties… Chaque rêve est une petite aventure qui raconte ce que l’âme vit. Interpréter son rêve, c’est permettre de tenir compte de la guidance de l’âme et avancer sur un chemin d’harmonie.

Lorsqu’un défunt apparait souvent en rêve c’est très intéressant d’observer une série de rêve : qu’est-ce qu’il incarne ? Quel rôle joue-t-il dans ce rêve ? Que dit il de la psyché du rêveur ?

Rêver d’un défunt différent de ce qu’il était dans la vie

En effet, il arrive souvent qu’un défunt apparaisse en rêve très différent de ce qu’il était dans la réalité, que ce soit physiquement ou dans son attitude, son comportement. Dans ce cas l’interprétation s’impose. Souvent aussi il y a plusieurs défunts qui se rencontrent dans un même rêve. Ici aussi le travail de l’interprète permettra de recevoir ces différentes voix qui s’invitent et ce qu’elles ont à raconter.

Qu’est-ce que l’interprétation du rêve d’un défunt peut m’apporter ?

Vous vous demandez peut-être : mais qu’est-ce qu’il y a à interpréter si je peux considérer la rencontre avec un défunt comme réelle ?

J’ai envie de répondre : est-ce que vous ne passez pas votre temps à interpréter ce qui vous arrive ? « J’ai rencontré telle personne, c’est peut-être parce que j’ai ça à vivre. » « J’ai connu tel échec, c’était sûrement parce qu’il fallait que j’en tire tel enseignement. » « Je me suis retrouvé là par hasard, curieusement ça faisait sens ! »

Vous passez votre temps à vous demander quel sens donner aux événements que vous vivez. A vos rencontres, à vos challenges, à vos hasards… Parce que vous êtes un être humain et que pour être stable psychologiquement, les choses doivent faire sens! Interpréter ce qui nous arrive, est naturel, spontané. On ne se rend même pas compte qu’on le fait. Pourtant on passe notre temps à tirer des enseignements de tout ce que nous traversons.

C’est en interprétant la vie qu’on se rend compte lorsqu’on vit un schéma qui se répète, lorsqu’on a des réactions émotionnelles exagérées… Que fait-on ? On va boire une verre avec un ami. On va faire une rando avec son frère / sa sœur. Ou on va chez un psy ou un thérapeute. On cherche le sens qui se cache derrière tout ça, pour y voir plus clair. Pour devenir plus conscient de son propre fonctionnement, plus libre dans ses choix, dans ses actes, plus maître de son destin.

Les rêves : ces événements intérieurs

C’est pareil pour le monde intérieur ! Interpréter ses rêves, c’est comprendre le sens à donner aux événements que vous vivez aussi, non pas événements extérieurs, mais aux événements intérieurs. (qui bien entendu se reflètent les uns les autres). Vos rêves sont des événements intérieurs. Or, l’apparition d’un défunt en rêve fait partie des événements intérieurs les plus importants !

En tant qu’interprète, quelle est ma mission ?

Ma mission est de vous permettre d’accueillir les différentes parties de votre psyché. Les différentes tendances qui vous composent, les désirs qui vous animent et vous tiraillent. Vos contradictions, vos zones d’ombre, vos qualités et vos défauts, votre passé et votre avenir. D’accueillir tout ce que vous êtes dans toute sa complexité. Et de permettre à toutes ces parts de vous de cohabiter harmonieusement pour vous épanouir tel que vous êtes vraiment.

Aussi je vais respecter les croyances du rêveur. Nos croyances spirituelles, religieuses, existentielles, ne regardent que nous. Dans un pays laïc, personne ne peut se permettre de discuter les croyances de quelqu’un d’autre, ni de chercher à lui inculquer les siennes.

Je me demanderais donc :

_ Que représente le défunt pour le rêveur ?

_ Quels liens les unissait ?

_ Quelle est la partie de lui représentée par ce rêveur ?

_ Qu’a donc fait le rêveur de ce siège vide que le défunt a laissé en mourant ?

_ Qu’est-ce qui parle en lui dans ce rêve, à travers ce personnage ? Quel est le message de l’âme ?

_ Quels sont les épreuves, les défis, que le rêveur traverse aujourd’hui ?

Interpréter le rêve d’un défunt : un moment fort

Interpréter un rêve dans lequel apparaît un défunt est un moment riche en émotion. Souvent intense, toujours marquant, jamais inutile.

Interpréter le rêve d’un défunt nous aide aussi à tourner la page. A ne pas s’accrocher au passé (puisqu’il était là, dans votre rêve, cette nuit). A accepter de jouer le jeu de la vie, de réaffirmer un grand OUI à la vie.

Les morts ne sont plus ici-bas, dans le monde tangible. Nous, si. Le rêve nous permet à la fois de laisser partir les morts, et en même temps d’accepter de continuer à recevoir leur soutien. De renforcer le lien à l’âme d’où tout provient.

Ne pas chercher à rêver d’un défunt absolument

Pour finir je vous demanderai de ne pas chercher à recevoir la visite d’un défunt en rêve. Je sais que c’est tentant. Lorsqu’on a perdu un frère, une amie… On aurait envie de poursuivre la discussion avec lui, avec elle. On aurait envie de demander qu’il apparaisse en rêve. De trouver un endroit, à mi-chemin entre les deux dimensions que sont la terre et l’inconscient, l’incarnation et l’au-delà, le sujet et l’univers. Mais ne faites pas ça. Déjà parce que ça ne marche pas. C’est votre âme qui décide les rêves qu’elle vous envoient. Vous vous êtes là pour vivre votre vie, il faut accepter la guidance de l’âme, se laisser porter par elle et non pas chercher à la contrôler.

Ensuite parce qu’il semblerait que les morts n’aient pas besoin de ça. Pas besoin qu’on s’agrippe à eux.

La nuit où j’ai rencontré ma grand-mère en rêve

Je vais vous raconter un rêve que j’ai eu en septembre 2017, trois mois après le décès de ma grand-mère.

«  Nous étions, ma mère, mon fils Arthur qui avait un an et demi, et moi dans une vaste pièce rectangulaire avec un haut plafond. Style hôpital de guerre, vous voyez ces hôpitaux qu’on pouvait improviser dans des églises, des monastères, des salles communes…etc en temps de guerre. Avec des rangées de lits brancards, contre les murs. Au centre droit de la pièce, il y a une ouverture de la taille d’un porte simple, je suis surprise par son étroitesse. Une lumière intense et chaleureuse sort de cette porte. On ne voit rien de l’autre côté sauf cette lumière chaude.

Juste à côté de la porte, ma grand-mère est assise sur son lit brancard. Elle nous voit, elle regarde Arthur et elle sourit. Son visage est détendu, son sourire est très beau. Elle semble émue de voir mon fils. Alors elle me dit « Maintenant, il va falloir que vous me laisser renaître, redevenir une enfant, grandir à nouveau. »

→ Lorsque je me réveille, je sens que bientôt, nous cesserons de recevoir des signes d’elle. Tout le mois de septembre, je sens sa présence, plein de rencontres et de coïncidences. Et puis en effet, vers la mi-octobre : plus rien.

rêver d'un défunt

Où nous emmène le rêve d’un défunt ?

Quel est l’endroit du rêve ? Quel est cet endroit où l’on va lorsqu’on est endormi, et où les morts et les vivants se croisent ?

Carl Gustav Jung disait que l’inconscient et l’au-delà, c’est la même chose. L’inconscient contient tout ce dont nous n’avons pas conscience. L’au-delà contient tout ce qui est au-delà de notre perception. J’aime beaucoup cette idée.

La chanson la plus célèbre du monde a été inspirée par un rêve d’un défunt

Pour finir je vais reprendre les paroles d’une des chansons les plus célèbres dans le monde entier. Vous la connaissez tous mais peut-être que vous ne saviez pas qu’elle a trouvé son inspiration dans un rêve.

Paul Mc Cartney a perdu sa mère Mary Mc Cartney d’un cancer lorsqu’il avait 14 ans. Alors que les Beatles connaissaient une période de turbulences, il a vu sa mère en rêve. Elle lui disait « Let it be ». Il est très difficile de traduite correctement cette expression « let it be » qui n’existait pas non plus comme telle dans la langue anglaise. « Let it be » signifie  : laisse cela être, lâche prise, laisse couler, qu’il en soit ainsi…


« Lorsque j’ai des soucis, ma mère Marie vient me voir
Prononçant de sages paroles : let it be
Et dans mes heures sombres, elle se tient juste en face de moi
Prononçant de sages paroles : let it be
Murmurant de sages paroles : let it be


Et quand les gens aux cœurs brisés vivant dans le monde seront d’accord
Il y aura une réponse : let it be
Bien qu’ils aient peut-être été divisés, il y a toujours une chance qu’ils voient
Il y aura une réponse : let it be


Et quand la nuit est nuageuse, il y a toujours une lumière qui m’éclaire
Qui m’éclaire jusqu’à demain :let it be
Je me lève au son d’une musique, ma mère Marie me réconforte
Prononçant de sages paroles :let it be
Il y aura une réponse :let it be
Murmurant des mots sages ; let it be… »

Merci de m’avoir lue. N’hésitez pas à laisser votre témoignage en commentaire, et contactez moi si vous sentez en vous l’élan de le faire !

Léa Le Gall


Si cet article vous a plu, je vous invite à regarder mes vidéos sur Youtube à propos du rêve et de la psychologie analytique de Carl Gustav Jung

Voir la chaîne YT de Léa Le Gall


Publié le

Catégorie(s) : Interprétation des rêves , Le faux dictionnaire des rêves


Laisser un commentaire :

Vous aimerez aussi :


signification des rêves

Signification des Rêves : Une Autre forme de Conscience

La signification des rêves questionne la conscience. En 2024, il n’y a plus de doute : le rêve est bel et bien une autre forme de pensée.

rêver d'un défunt

Rêver d’un Défunt

Rêver d’un défunt, d’un proche décédé. Quelle signification? L’interprétation des rêves aide à comprendre ces apparitions et leurs messages.